18 octobre 2020

Promenons-nous tant que la mort n'y est pas




Résumé 


Franck en a sa claque du monde littéraire. Il n’a qu’une envie : Jeter sa plume d’écrivain et en finir avec tout ça. C’est sans compter sur son éditeur qui lui impose un dernier ouvrage. C’est donc décidé, Franck écrira un recueil de nouvelles. Six nouvelles d’horreur. Six nouvelles inspirées par ses propres démons et à l’issue de tout ça, il y aura le feu d’artifice. Le grand final. Entrez dans cet univers où l’ennemi est en vous, où la Faucheuse vous observe de près. Entre bien et mal, le combat est souvent rude. Qui en sortira vainqueur ? Et au fond, peut-il vraiment y avoir un vainqueur, si ce n’est la mort elle-même ? 

Avis 


Je voudrais en premier remercier l’auteure Mélanie Desforges de m’avoir proposé son livre. Je suis vraiment ravie, car j’ai passé un très bon moment. L’horreur est un style que j’apprécie particulièrement et elle sait nous mettre dans l’ambiance idéale. 

Elle nous raconte l’histoire de Franck, un auteur à succès qui veut tour lâcher. Malheureusement, il doit absolument écrire un dernier livre. Il décide donc de revenir à ces premiers amours l’écriture de nouvelles qui font peur aux autres. Pour lui, elles ne sont qu’un exutoire de tout ce qu’il y a dans sa tête. Mais quel va être l’issue une fois qu’il aura exprimé tous ses démons ? Je ne vous le dirais pas bien évidemment. Pour cela, il va vous falloir le lire jusqu’au bout. 

Je vous avoue il y a certaines nouvelles que j’ai dévoré plus vite que d’autres, mais elles sont toutes très bien écrite. Chacune nous plonge dans un univers différent et même si certaines peuvent paraitre courte vous ne serez pas déçu. Les chutes de chaque nouvelle sont incroyables et pour certaines vous ne devriez pas les voir venir. 

Soyez-en sûr j’ai pris beaucoup de plaisir avec ce recueil de nouvelles, écrit de façon originale, où l’auteure se place à la place d’un autre pour nous amener de nouvelle en nouvelle jusqu’à la chute finale. Car Franck évolue au fur et à mesure, mais dans quel sens ? Est-ce qu’écrire l’aide à guérir ces démons ou au contraire à s’enfoncer encore plus dans son état d’esprit rempli de pensées négatives ?

Personnellement, mes coups de cœur vont pour les nouvelles La faim et Le train. Si vous le lisez n’hésitez pas à me dire la ou lesquelles vous préférez. Mais soyez-en sûr elles sont toutes bien chacune dans leur univers. Il y en a pour tous les gouts, fantômes, zombies, pandémies et biens d’autres. Un véritable cocktail pour vous faire peur et vous donner des insomnies. 

Conclusion 


Si vous avez envie de frissonner, voire de vous faire peur, ce livre est fait pour vous. Pour vous mettre dans l’ambiance, n’hésitez pas à le lire un soir d’hiver avec de l’orage. Avec ça, vous êtes sûr d’avoir du mal à vous endormir après. En même temps n’est-ce pas ce que l’on demande à un livre d’horreur ? 

Ce n’est pas le seul livre de cette auteure, elle est en train d’écrire une trilogie Le dernier souffle, dont le tome 1 L’effondrement est sorti au début de ce mois. Cette dystopie donne envie aussi d’être lu. Si c’est votre style, allez voir le résumé. 

En tout cas, c’est une auteure que je vais garder dans ma liste de ceux à surveiller l’évolution et très certainement continuer à lire. 


Broché : 321 p (3 juillet 2020) 
Éditeur : Independently published 


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Axis