04 octobre 2022

Bestial






Résumé



"Si vous cherchez les filles, suivez les chiens."

2007. Cinq pré-adolescentes disparaissent subitement en plein jour dans un quartier touristique de la capitale. Le "disparues du 9e". Même profil : jolies et toutes âgées de douze ans. Malgré l'acharnement du commandant Ribault et de son équipe en charge de l'affaire, aucune piste sérieuse n'émerge. Mis à part, peut-être, ces mystérieux colis reçus par les familles des victimes dont le contenu laisse les policiers sans voix.

2019. L'affaire classée refait surface : cinq autres jeunes filles se sont volatilisées selon le même modus operandi. Le commandant Stéphane Jourdain et le capitaine Lucie Bunevial reprennent le dossier...

De découvertes macabres en découvertes macabres, parviendront-ils à retrouver leur trace ? Une enquête qui va broyer le groupe de la 1re DPJ parisienne telle une mâchoire avide d'en découdre.


Avis


Pour commencer je tiens à remercier Anouk Shetterberg pour avoir fait voyager son livre et le compte instagram the booktrotteuse pour l'organisation. Cette idée de faire voyager un livre auprès de dix personnes qui chacune note un mot pour l'auteur est original et génial. N'hésitez pas à aller faire un tour si vous faites des chroniques. 

Bestial est la suite du Jeu de peaux mais ne pas avoir lu le premier n'est pas dérangeant du tout. Vous comprendrez l'histoire sans mal même s'il y a quelques références aux passé des personnages. Elles aident malgré tout à en savoir plus sur leurs personnalités.

L'auteure nous amène dans une sordide histoire d'enlèvement de jeunes filles en 2007 puis 2019. Deux enquêtes étrangement similaire quand les familles reçoivent les même colis. l'enquête de 2007 qui a piétiné est relancé en 2019 grâce à une nouvelle vague d'enlèvement mais aussi un éléments extérieur. Mais je ne vous en dirais pas plus pour pas vous spoiler, ça serait dommage n'est ce pas ? 

Le rythme est haletant entre les differents point de vues, policiers, kidnappés, kidnappeurs et espions. vous ne voyez pas le temps passé. Malgré la fatigue je ne voulais pas lacher l'histoire. A chaque chapitre je voulais absolument connaitre la suite, ce qui est un très bon signe. La plume est captivante et l'histoire est extraordinairement bien mené avec un suspens qui vous tiens en haleine.

Je me suis attaché aux personnages, enfin aux gentils, ils ont tous quelque choses qui donne envie de les connaîtres même si certains sont agaçants. Quoi qu'il en soit, ils sont tous bien décris. Pour ma part je ne suis pas déçu du sort réservé à certains. Mais j'ai quand-même eu un pincement au coeur à un moment, vous comprendrez quand vous le lirez. 

Le plus de l'auteure est d'avoir créée une playlist sur spotify pour accompagner la lecture avec des titres spécifique en fonctions des chapitres. Je trouve cette idée originale et cela accompagne bien la lecture. 

Conclusion


J'ai passé un très bon moment de lecture, ce livre est un véritable pages turner. l'histoire et la plume m'ont tellement plu que je vais très prochainement lire le premier tome de cette série le Jeux de peaux. 

Vous avez envie d'un thriller, vous aimez quand il y a plusieurs point de vue voir  plusieurs époques, ce livre est fait pour vous. N'hésitez même pas l'histoire vous emporte.

C'est un véritable coup de cœur et je vais garder cette auteure à l'œil car sa plume et son imagination son juste whaou. 

Bref j'en veux encore.

Broché: 428p (12 mai 2022)
Éditeur: Plon
Disponible aussi sur Kindle


A bientôt pour de nouvelles aventures livresque.

31 mai 2022

Ne jetez pas les morts au compost



Résumé


Au pays des sorcières, entre Berry et Poitou, une petite ville thermale tranquille est le théâtre d’un meurtre répugnant. Il se passe de drôles de choses dans le milieu feutré des thermes, vous n’imaginez pas ! Commissaire de police au 36 quai des Orfèvres à Paris, je vais me retrouver parmi les curistes bien malgré moi. J’avoue que donner un petit coup de main à la brigade de gendarmerie locale, peu habituée à traquer les assassins, n’est pas pour me déplaire et va même me procurer un malin plaisir. Avec l’aide de mon jeune assistant, Paul Holo, je vais mener cette enquête tambour battant, secouant au passage quelques préjugés bien ancrés. Tant pis ! Après plusieurs mois d’arrêt de travail forcé, la résolution de cette affaire me rassure : je n’ai pas perdu la main ni l’envie.


Avis


Tout d’abord, un grand merci Catherine Secq pour avoir fait voyager son livre et au compte Instagram thebooktrotteuses pour l’organisation des voyages.

Ne jetez pas les morts au compost qui est le deuxième tome d’une série de six actuellement. Je n’avais pas lu le premier, j’ai donc fait connaissance avec le commissaire Bombardier dans cette histoire. Ce que je peux vous dire c’est que c’est une femme haute en couleur et unique en son genre. L’inspecteur Holo, son assistant est un personnage attachant, le fait qu’il soit bègue donne une touche originale aux dialogues. Ils sont attachants et donnent envie de les connaitre surtout grâce aux informations donnés par-ci par-là.

Dans ce tome, Catherine nous embarque à La Roche-Posay où notre commissaire se retrouve coincé après avoir été mis en vacances forcées. Évidement le calme et la sérénité du lieu est mis a mal par un meurtre. Quoi de mieux pour Josiane Bombardier, la commissaire, pour remettre le pied à l’étier tout en aidant la police locale qui n’a pas l’habitude.

La plume agréable nous embarque dans l’enquête au fil des interrogatoires et des indices disséminés ici et là. On suit les réflexions de Josiane tout en essayant de trouver le meurtrier avant elle. En ce qui me concerne, j’ai pensé à plusieurs coupables possibles, mais jamais le bon. Je ne vous en dirais pas plus, je vous laisse chercher. N’hésitez pas à me dire si vous trouvez avant la fin.

J’aime ce genre d’histoire qui se lit vite et sans prise de tête. C’est l’idéal après une lecture compliquée ou après une pause pour redonner l’envie de lire comme ce fût le cas pour moi.

Le petit plus de l’auteure est de placer des petits croquis des suspects potentiels. Je trouve cette idée sympa et j’espère qu’il y en aura dans les autres tomes.

Je retournerais vers Josiane pour suivre ses histoires. Encore une série à suivre. Merci, Catherine Secq, pour cette dose de bonne humeur, de rire et d’enquête.

À bientôt…

Conclusion


J’ai passé un très agréable moment de lecture, sans prise de tête, avec une bonne dose d’humour. Le livre se lit vite, car on se prend dans l’enquête et les personnages sont attachants.

Si vous avez envie d’un policier plein d’humour, assez cosy et sans l’aspect thriller, vous êtes au bon endroit. Installez-vous dans un endroit confortable, prenez votre boisson préférée et profitez de votre lecture.

En plus si le style vous plait c’est une série, donc de quoi combler vos envies de commissaire Bombardier.


Broché : 217 p (22 mai 2019)
Éditeur : Librinova
Disponible aussi sur Kindle


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

06 septembre 2021

chroniques d'un rat de laboratoire tome 3- L'énergie suprême

 



Résumé


À peine remise sur pied, la ville de Nubiria se prépare à affronter une nouvelle crise. Revenus de la base militaire, le commandant Slayne et son équipe portent leur mystérieuse découverte à la connaissance de la reine. Quel est cet ossement ? Et d'où provient-il?

De mon côté, la disparition de mon père m'a durement ébranlée. Mes pas me conduiront naturellement vers mes frères, afin de renouer avec les liens du sang. Leur accueil ne sera pas celui escompté et dès lors, le destin va m'embarquer dans une folle épopée.

Rien de ce qui nous arrive ne se produit par hasard. Il faut simplement du temps pour s'en rendre compte. Aurais-je simplement le luxe de l'avoir ?

Avis


L’heure est venue de vous donner mon avis sur le dernier tome de cette trilogie hors du commun de Benoit Le Gall. Je le remercie de m’avoir permis de lire ces livres avec lesquels j’ai passé de très bons moments. Je m’excuse auprès de lui et de vous d’avoir mis autant de temps pour écrire cette chronique.

Nous nous retrouvons à Nubiria avec la fille de Clive et deux de ces fils. Cette fois-ci, il n’y a pas que les nubiriens qui sont en danger et les trois enfants de Clive vont participer aux événements, en étant du bon et du mauvais côté, dans les différentes villes et influencé par diverses personnalités. Malgré l’animosité qui règne entre eux, leurs destins et ceux des humains sont liés à leurs actions.

Nous suivons donc leurs aventures, mais plus particulièrement celle de Badger. Chacun d’eux ayant vécu leur enfance différemment, les conséquences sur la façon de voir la vie influencent leurs décisions et l’avenir de tous.

Sans vous en dire trop, le monde tel qu’il est devenu est en danger et nos trois mutants vont jouer un rôle important et il ne sera plus pareil après.

J’ai encore passé un très bon moment de lecture. Je me suis attaché aux enfants de Clive avec une préférence pour Badger même si les garçons ont quand même un certain charme. Slayne, son équipe et les humains ne sont pas à négliger non plus, même s’ils ne sont pas tous montrés sous leurs meilleurs jours.

Conclusion


Si je n’avais qu’un mot à dire sur cette trilogie ça serait « Déjà ». Et oui, il n’y a que trois tomes, mais personnellement un de plus pour continuer l’histoire encore un peu voir une suite centrée sur Badger. Ce n’est pas que l’histoire n’est pas terminée, mais elle laisse la place à une éventuelle suite et cela donne envie.

En tout cas si vous avez lu les deux premiers tomes, allez lire le troisième sans attendre. Si vous ne connaissez pas et que vous aimez les dystopies qui sortent de l’ordinaire, n’hésitez pas. Surtout que vous n’aurez pas la frustration d’attendre entre les tomes.

Encore merci à Benoit pour ces livres et j’espère que d’autres suivront.

Broché : 366 p (22 mai 2021)
Éditeur : L’âme en livre
Aussi disponible sur Kindle


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

09 août 2021

N'oublie jamais qu'avant de te relever tu dois être tombée


Résumé


Lorsque Éva, récemment licenciée après vingt ans de bons et loyaux services, décide d’aller voir un coach, elle est loin de se douter que cette douloureuse étape représente en fait une formidable opportunité de mener une vie en adéquation avec ses valeurs et le sens qu’elle veut lui donner.

Elle va ainsi découvrir que la grandeur d’une vie se mesure à la richesse des expériences vécues et des rencontres effectuées.

Mais Éva va surtout entreprendre le plus beau des voyages : celui de la connaissance de soi et de la recherche du bonheur.

Avis


En premier, je voudrais remercier le comte Instagram de thebooktrotteuses qui font un travail d’organisation formidable. Mais aussi Jessica Milo qui a accepté que son livre voyage pour mon plus grand bonheur.

Nous suivons ici les aventures de Éva qui est licenciée du jour au lendemain. Elle touche le fond et ne sait comment rebondir. Sur les conseils d’un ami, elle prend rendez-vous chez un coach. Elle appréhende d’y aller, car elle se demande ce que ça peut lui apporter. C’est ainsi que va commencer son voyage. Jusqu’où cela va-t-il la mener ? À vous de le découvrir.

Je lis rarement des livres sur le développement personnel, mais la couverture et le résumé m’ont attiré. L’écriture est fluide et l’histoire est agréable. On apprend sur soi en même temps que Éva sans pour autant que ça soit pris comme une leçon de morale ou une injonction à faire mieux. Jessica distille des conseils tout au long du livre. À chacun de piocher ce dont il a besoin au moment où il lit le livre. Mais je suis sûr que beaucoup de monde peut être touché par tout ou une partie de ces précieux conseils.

La lecture est facile et agréable. Je me suis prise d’affection pour Éva et le voyage qu’elle entreprend pour se reconstruire. La chute est agréable et pourrait donner des idées à certains.

Conclusion


J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie d’Éva. Son histoire et son voyage intérieur ont résonné en moi. J’ai lu ce livre à un moment clé de ma vie, il est donc tombé parfaitement à pic. Une phrase m’a particulièrement marqué « Vous savez, quand nous nous posons certaines questions, nous avons la plupart du temps déjà la réponse ! Nous cherchons simplement des excuses ou des raisons pour ne pas l’accepter ».

Si les livres sur le développement personnel vous intéressent et/ou qu’un changement dans votre vie se profile n’hésitez pas vous pourriez être surpris de ce qui vous aller découvrir.

Encore merci, Jessica, pour ce livre qui m’a profondément marqué et qui m’a été très utile.

Bon voyage ! Que ce livre puisse aider le plus de personnes possible.


Broché : 202 p (13 février 2020)
Édition : 180° édition
Aussi disponible sur Kindle et Audible


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

27 juin 2021

Chroniques d'un nouveau monde

 



Résumé


Début 2020, le monde apprend l’existence d’une épidémie en Chine liée à un nouveau virus inconnu qui se répand bientôt sur l’ensemble de la planète, déclenchant une crise généralisée des sociétés et provoquant des dizaines de milliers de morts.

Et si cette pandémie avait vraiment été cataclysmique ? Si elle ne s’était pas contentée de frapper les sociétés et leur fonctionnement, mais qu’elle les avait complètement transformées ?

La correspondance de trois jeunes gens, le Français Antoine Pernet, l’États-Unienne Wendy Slight et le Chinois Gong Ning, témoigne de la métamorphose totale du monde dans les mois et les années qui suivent la pandémie : la géopolitique, la diplomatie, l’économie et les idées s’entrechoquent au rythme des intérêts nationaux, jusqu’à envisager le pire.

Quel sera le visage du nouveau monde ?

Avis


Tout d’abord, je tiens à remercier Cédric Plouvier de m’avoir demandé de chroniquer de nouveau un de ces livres. Non ce n’est pas la suite de Pax Deorum, ça viendra. Mais là nous sommes dans un roman d’anticipation sur fond de géopolitique et surtout ayant comme postulat de départ le Covid 19.

Nous suivons donc les vies de trois jeunes gens, Antoine, Wendy et Gong du début, pendant et après l’épidémie. La façon dont chacun va la vivre en fonction de là où il habite, son caractère et sa vision de l’humanité et même ses convictions politiques. Dans ce roman, l’épidémie va bouleverser le monde dans son entièreté.

Durant tout le récit, je me suis attaché à Wendy plus qu’aux deux autres. Elle m’a paru plus humaine et plus empathique que les garçons. Surement du au fait que je me plus facilement identifié à elle. J’ai trouvé Gong énervant, mais aussi extrêmement réaliste et en adéquation avec ses convictions et il n’a jamais failli à ses idées et à son pays. De son côté, Antoine a foi en ce qu’il y a de bon dans l’humanité quitte à utiliser les grands moyens.

Le récit est encore une fois très documenté. L’auteur fait des recherches pour rendre l’histoire réaliste. Cela peut même paraitre effrayant, car l’Histoire aurait très bien pu prendre cette tournure. Certains passages m’ont paru tout de même un peu longs et compliqués. L’auteur a voulu être très précis et parfois cela m’a fait faire des pauses dans la lecture. Les détails ne sont pas forcément de trop dans l’histoire, mais elle aurait été parfaitement compréhensible avec moins, je pense. C’est, je pense, là le point négatif. Ne vous arrêtez pas à ça vous pouvez de votre côté trouver cela intéressant. À chacun de se faire son avis.

Ce qui est sûr c’est que Cédric écrit très bien et fait tout pour nous plonger dans l’histoire.

Conclusion


Vous avez envie de vous faire peur avec ce que le monde aurait pu devenir suite à l’épidémie de Covid 19, allez-y. Mais attention au réalisme et à certaines lourdeurs sur la politique et la géopolitique où il faut être attentif.

Cédric est un auteur qui fournit énorme travail de recherche avant d’écrire, ce qui rend ses romans très immersifs. Donc si le sujet vous intéresse vous ne serez pas déçu.

Je vous dis à bientôt pour d’autres livres de Cédric, car malgré tout je reste admirative par son travail.


Broché : 429 p (17 mai 2021)
Édition : Libre de lire éditions
Disponible aussi sur kindle


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

18 juin 2021

Les oubliés de Dieu

 




Résumé


Un médecin généraliste est retrouvé massacré dans son cabinet aux Lilas, près de Paris. Son corps a fait l’objet d’un véritable carnage.

Très vite, l’enquête dévoile sa double vie et son intérêt morbide pour la tératologie : l’étude de ces hommes et femmes que l’on qualifie abruptement de « monstres ».

Ceux dont l’existence même fut jadis considérée comme une preuve de celle du diable.

Ceux que le régime nazi a cherché à éradiquer à travers des campagnes d’extermination longtemps tenues secrètes.

Ceux que l’on nomme parfois les « oubliés de Dieu ».

Chargé de l’enquête, le capitaine Gabriel Darui va recevoir un appel d’un homme qu’il s’était juré de ne jamais revoir. Un homme qui connaît ses secrets les plus troubles. Un homme qui, à l’instar du médecin assassiné, a frayé avec ce que l’humanité a de plus sombre. Un homme qui sait que toutes les leçons du passé n’ont pas été retenues et que, comme Darui va le découvrir, l’horreur se conjugue aussi au présent.

Avis


Pour commencer, je tiens à remercier le compte Instagram de thebooktrotteuses qui organise des livres voyageurs. Je vous conseille d’aller y faire un tour. Le principe est simple si vous êtes sélectionné vous vous engagé à lire le livre, mettre un mot pour l’auteur, faire une chronique et l’envoyer au lecteur suivant. Je remercie aussi l’auteur Ludovic Lancien d’avoir participé et de faire voyager son livre Les oubliés de Dieu.

L’histoire commence par l’assassinat d’un médecin généraliste de façon plutôt violente. S’en suit une enquête menée de main de maitre par le capitaine Darui, son chef et son équipe. Peu de temps après le meurtre, on apprend la double vie et la passion du docteur, la tératologie ou comme on les appelle les « oubliés de Dieu », avec ces côtés les plus sombres.

On part ensuite dans les méandres d’un monde que l’on n’imagine pas tellement il est indicible et caché de tous. En ce qui concerne le capitaine Durui, son passé, pas toujours joli, le rattrape et le lie plus qu’il ne voudrait à l’enquête. Quand le passé rejoint le présent, tout se complique.

Les personnages ne sont pas très détaillés, mais l’auteur distille juste ce dont on a besoin pour les comprendre et avancer dans l’histoire. Le plus important après tout c’est l’enquête qui reste au centre de l’histoire et la façon dont elle est menée par les protagonistes.

J’ai passé un excellent moment de lecture j’avais envie de tourner les pages et d’enchainer les chapitres. Bien que des passages m’ont donné des frissons, je voulais connaitre la suite à tout prix. Le suspense est intense et l’auteur sait nous tenir en haleine.

L’auteur joue avec nos nerfs avec des chapitres courts qui nous laissent sur notre faim. Il passe d’un personnage à un autre qui chacun avance sur un bout différent de l’enquête. Cela pernet de ne pas faire les liens tout de suite et de devoir attendre que les différentes découvertes se regroupent et se recoupent pour commencer à comprendre.

Et encore, si vous croyez avoir compris méfiez-vous, car les apparences sont parfois trompeuses.

Conclusion


Si vous avez envie d’une enquête pleine de suspens et que vous n’avez pas peur du sang ni de scène assez dure, n’hésitez pas.

Personnellement, je vais surement aller lire Le singe d’Harlow son autre livre et je vous conseille d’aller voir si vous aimez le suspens.

Attention lire ce roman avant de dormir peut nuire à votre sommeil. De quelle manière ? Je vous laisse le découvrir par vous-même.


Poche : 494 p (5 novembre 2020)
Édition : Hugo poche
Aussi disponible sur Kindle.


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

19 mai 2021

Message Temporel

 


Résumé


Un nouveau message temporel est sur le point d’être délivré. Sans date d’émission ni caractéristiques du destinataire, celui-ci s’annonce coriace.
Les équipes de l’ITMS sont en première ligne dans une course contre la montre face aux organisations en tous genres qui se déchainent pour se l’approprier. Personne ne semble connaître réellement son contenu et les dernières heures avant son ouverture promettent d’être mouvementées.

Avis


Pour commencer, je vais remercier encore une fois Patrice de Fréminville de m’avoir envoyé une autre de ces nouvelles. Contrairement à la première, Bornéo, celle-ci est plus technique et il faut un peu plus s’accrocher.

On suit l’ITMS qui essaie de décrypter un message temporel mystérieux. Depuis l’avènement de la technique permettant d’envoyer des messages dans le futur, ils sont surveillés, afin d’éviter tout acte frauduleux et terroriste. Le but est d’arriver à les ouvrir à temps.

Cette fois, le message est étrange, car ils ne savent ni quand, ni qui l’a envoyé et encore moins à qui il est destiné. L’équipe est donc sur les dents face au compte à rebours de la date d’ouverture.

Vont-ils y arriver ? À qui est destiné le message ?

Je ne vais pas trop vous en dire, car c’est une nouvelle et je ne voudrais pas vous gâcher votre plaisir. Mais je confirme que la plume est bien travaillée et le vocabulaire sont travaillé et adapté au sujet traité.

Conclusion


Je passe de bons moments avec les nouvelles de Patrice, n’hésitez pas à tester surtout si vous aimez la science-fiction et l’anticipation.

Je confirme que je vais continuer à garder un œil sur lui.


Disponible sur kindle


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

Bestial