02 mai 2021

Axis



Résumé


Il ne l’a aperçue que l’espace d’un instant.

Suffisamment pour tomber amoureux.

Suffisamment pour comprendre qu’elle était en danger…

Dordogne, France. Été 1996.

David tient un magasin de photos dans une petite ville de province et, malgré ses 30 ans, il n’attend plus grand-chose de la vie.

Alors qu’il est sorti prendre des clichés de la campagne en cette belle fin d’été, il est témoin de l’enlèvement d’une jeune femme à la beauté saisissante.

Mais personne ne semble s’inquiéter de cette disparition. Et pour cause, David découvre que la jeune femme a volontairement rompu tout lien avec sa famille.

Pourquoi ?

Hanté par l’idée de la retrouver, persuadé qu’elle est en danger, David décide de tout quitter pour la sauver, contre son gré, au risque de se perdre lui-même…

Avis


Tout d’abord merci à l’auteur de m’avoir proposé son livre sur simplement pro et de sa patience, car j’ai mis un peu de temps pour lire son livre.

L’histoire m’a fait envie, car le résumé me semblait intéressant. L’histoire, mais malheureusement beaucoup de temps à s’installer. Je trouve que le début est long et le personnage principal est à mon gout amphipathique. Heureusement que le thème est intéressant, car franchement je ne porte pas David dans mon cœur. Je suis même heureuse de la fin.

Nous suivons donc David photographe qui se sent seul dans sa vie, qu’il trouve plate et sans intérêt. Au début, l’auteur nous décrit sa vie, son travail, sa solitude qui lui pèse. Jusqu’au jour où il tombe sur une jeune fille en train de se faire agresser. Elle va devenir son obsession et il va tout faire pour trouver son identité. Ensuite, il n’aura qu’un seul but la sauver du danger dans lequel est se trouve quitte à mettre sa propre vie en danger. Ainsi petit à petit l’intrigue s’installe, les autres personnages entrent en scène. Certains vont aider David d’autre lui mettre des bâtons dans les roues. David ne vivra que pour cette jeune fille jusqu’à remettre sa vie en question.

L’histoire est quand même intéressante une fois que l’on rentre dans le vif du sujet. L’auteur s’est bien renseigné sur le sujet qu’il aborde, cela en fait froid dans le dos. Je ne veux pas vous spoiler le sujet, mais sachez que la vie de David, son mental sera mis à mal et bouleversé par les différents évènements. Mais il sera prêt à tout pour sauver la vie de la jeune fille qui n’a fait qu’apercevoir à travers son Caméscope.

La chute est quant à elle extrêmement surprenante et j’avoue que je ne l’ai pas vu venir. Cette dernière relève l’intérêt du livre. Donc malgré le début du livre, la fin me dit que l’auteur a du potentiel, car il a su laisser le suspense jusqu’au bout. Il sait surprendre le lecteur avec une fin inattendue. C’est là que je me suis dit « ah oui, mais bien sûr », je ne vous en dirais pas plus, ne croyez pas que je vais vous racontez la fin, mais personnellement elle m’a beaucoup plu.

Conclusion


C’est un thriller psychologique surprenant qui malgré les longueurs du début, la fin est surprenante. Si vous n’avez pas peur des gros livres ni des intrigues qui prennent du temps à s’installer (c’est ça quand il y a beaucoup de pages), allez-y.


Broché : 476 p (22 janvier 2021)
Éditeur : Independently published
Aussi disponible sur kindle

À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

20 mars 2021

Bornéo

 


Résumé


Il est l’heure de rendre des comptes pour l’humanité. Du moins ce qu’il en reste. Sous la contrainte et après avoir bien saccagé la planète, une poignée d’humains doit défendre l’avenir de ses semblables dans ce qui ressemble à un tribunal… ou un règlement de comptes.

Avis


Tout d’abord merci à Patrice de Fréminville de m’avoir envoyé sa nouvelle. Je l’ai lu de bout en bout avec un goût de trop peu. Détrompez-vous elle est très bien et j’en voudrais encore.

Il nous présente l’humanité qui est arrivée à sa fin, à son procès même pour avoir usé et abusé de la Terre. Les quelques représentants doivent défendre leurs congénères face à un ennemi redoutable.

Comment vont-ils s’y prendre ? Vont-ils s’en sortir ?

Je ne vais pas trop vous en dire, car c’est une nouvelle et je ne voudrais pas gâcher le suspens. Mais ce qui est sûr c’est que la plume est bien travaillée et les mots bien choisis. Il nous emmène dans un monde apocalyptique, enfin pour l’être humain.

Conclusion

J’ai passé un court, mais bon moment et je vais suivre Patrice en attendant la suite.

Si vous aimez la science-fiction, l’anticipation et un monde où survivre est un défi, je vous conseille cette nouvelle. Je vous conseille aussi de suivre cet auteur, car un roman se prépare et d’autres nouvelles sont à venir.

Une autre nouvelle La pire est déjà disponible. Je ne l’ai pas lue, mais voici son résumé : « Un père qui met au point une application pour sa fille révolutionne l’humanité et son application va, peu à peu, lui échapper. » Elle est elle aussi disponible sur Kindle si le cœur vous en dit.


Disponible sur Kindle


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

13 mars 2021

Le Triptyque: Asphyxie

 




Résumé


1956, Belgique. Une petite fille disparait. Les témoins du drame n’oublieront jamais les cris de la mère éplorée, les larmes du petit garçon qui l’accompagne, la peine du père, rongé par la culpabilité. Le petit garçon s’appelle Reginald.

1971, Zaïre. Tandis que le soleil brûlant se couche sur Kinshasa, un couple laisse leur fille Caroline seule pour s’occupe de sa petite sœur. Une nuit dont les conséquences seront fatales.

2011, Belgique. Reginald et Caroline sont mariés. Ils ont tous deux perdu une sœur, ils se comprennent et se méritent. Ils ont deux enfants : Karen et Raphaël. Une famille parfaite, enviée de tous. Mais n’oubliez pas : les apparences sont souvent trompeuses…

Avis


Aujourd’hui, n’est pas coutume je vais faire une petite chronique, car il s’agit d’une nouvelle. Il s’agirait de ne pas trop en dévoiler n’est-ce pas ?

Je remercie Clélia Valmont de m’avoir proposé sa nouvelle. Elle va en proposer une autre cette année L’Origine du Mal. Ces deux nouvelles sont un prélude à sa saga Monstres, Force et Liberté est un thriller en 5 tomes prévu pour 2021.

Ici, elle emporte dans trois époques différentes. Nous faisons connaissance avec les personnages et apprenons une fraction de leurs histoires et les liens entre eux.

J’apprécie les récits qui se déroule dans lieux et des époques différentes. Au début, vous pouvez penser que les liens sont flous. Mais au final tout s’éclaire

Conclusion


C’est une nouvelle agréable lire et qui met l’eau à la bouche. Elle donne envie de lire la suite.

Si vous aimez les nouvelles et les thrillers, allez y jeter un œil. Mais attention vous êtes partis pour 5 livres, gare à l’explosion de votre pile à lire.


Disponible sur le site de l’auteure https://cleliavalmont.be/home%2Faccueil


A bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

25 février 2021

Un jour tu déploieras tes ailes



Résumé


La vie de Fanny est bien remplie, entre son travail dans le marketing, ses peintures, et sa relation avec Victor, un séduisant dentiste un poil égoïste.

Son rêve secret est de percer dans le monde de l’Art, et de perdre quelques kilos pour avoir la silhouette de Monica Bellucci.

Mais le jour où elle perd son travail, sa vie entière s’écroule, et elle doit trouver des ressources insoupçonnées pour faire face. D’autant plus que sa mère, une originale passionnée d’astrologie, débarque chez elle, avec ses encombrants projets…

Ce roman parle d’épanouissement personnel, d’épilation à la cire, d’amour, mais aussi de kilos en trop et de relation mère-fille.

Avis


Après Moi jalouse ? Pourtant, j’ai une vie passionnante ! Alice Nevoso m’a de nouveau fait confiance pour lire son nouveau livre.

Nous faisons ici la connaissance de Fanny, maman célibataire d’une ado en pleine crise et de son chat Nicotine. J’adore le nom du chat et je trouve que son rôle même secondaire est un plus dans cette histoire. Sa vie se passe à peu près bien, malgré une vie amoureuse étonnante.

Mais cette vie va basculer le jour où elle perd son travail et que sa mère débarque vivre avec elle. Son monde s’effondre et elle a l’impression de toucher le fond, mais elle doit absolument rebondir. En attendant elle veut donner le change, car l’apparence compte énormément.

Je ne vais pas vous en dire plus sur l’histoire sinon vous n’aurez plus d’intérêt de la lire pour savoir comment évoluent Fanny et les autres personnages.

J’ai adoré Fanny qui est une femme à travers laquelle on peut facilement s’identifier. En revanche, j’ai détesté Victor, mais je suis sûr que c’est fait exprès. En ce qui concerne sa fille et sa mère elles m’ont tour à tour énervé, puis sourire et attendri. Ce sont deux personnages indispensables à l’histoire et à l’évolution de Fanny.

Les chapitres sont courts et on avance vite dans l’histoire. Tellement que je vous déconseille de commencer votre lecture le soir si vous devez vous lever tôt, car une nuit blanche vous guette. En tout cas moi je l’ai dévoré comme une bonne tablette de chocolat noir. Et j'adore le chocolat noir.

Enfin bref, pour résumer j’ai ADORÉ tout simplement.

Si vous voulez un défaut et pour être objectif il y en a un seul, j’en veux encore. Je me suis trouvé tellement bien dans cette famille que je m’y incrusterais bien pour devenir amie avec eux. Ils sont tous attachants dans leurs genres différents.

Conclusion


Ce livre est un véritable coup de cœur. Sa plume s’améliore de livre en livre et devient encore plus fluide, agréable et addictive. En tant que simple lectrice, je pense qu’elle a toute sa place dans une maison d’édition qui aiderait à la faire connaitre à un plus grand nombre. J’espère au moins l’aider par mes petits moyens.

Si vous ne connaissez pas cette auteure et que vous aimez les feel good, allez-y les yeux fermés vous ne le regretterez pas.

Bonne lecture et n’oubliez pas lire peut nuire à votre sommeil, mais ce n’est pas si grave.


Broché : 272 p (24 janvier 2021)
Éditeur : Independently published
Disponible aussi sur kindle


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques

13 février 2021

Le train de l'angoisse

 



Résumé


Un train abandonné… Vous aimez l'aventure ? Alors suivez-moi ! Que risquez-vous à partir en expédition dans ce vieux tas de ferrailles ? Je vous assure qu’il n’y a aucun danger. C’est pas comme si ce train allait se mettre à rouler !

À travers les dix wagons de ce train particulier, il vous sera proposé de découvrir des histoires plus effrayantes les unes que les autres. Si vous aimez les dragons, les fantômes et les histoires de Noël qui n’ont rien d’un conte de fée, vous allez être servis.

Attention, je dois tout de même vous avertir : si vous ouvrez ce livre, vous aurez des frissons et parfois, vous risquez d’être en colère. Il vous arrivera peut-être même de sourire… Quoiqu’il en soit, vous aurez des émotions, ça je peux vous le garantir !

Avis


Je remercie encore une fois Yannick Giammona de sa confiance et de m’avoir envoyé son nouveau livre. Il ne s’agit pas d’un roman, mais d’un recueil de nouvelles.

Chaque voiture du train est une nouvelle, elles sont au nombre de dix. Elles sont toutes différentes les unes des autres. Chacune sa particularité et fais plus ou moins peur en fonction de votre sensibilité. J’avoue que chez moi certaines m’ont fait sourire, mais je lis pas mal d’histoires qui font peur. Je suis un public difficile, mais j’ai quand même frissonné.

L’auteur nous fait voyager dans le temps, dans des mondes parallèles, dans le monde des adolescents, mais aussi de la dépression, de la vengeance, du meurtre, de la mort ou la fin du monde. Il y en a pour tout le monde et pour tous les gouts.

Il y en a des longues et des plus courtes, ce qui permet de lire que vous ayez un peu ou beaucoup de temps. Elles sont toutes indépendantes les unes des autres donc l’ordre de lecture importe peu. J’ai moi-même lu dans le désordre en fonction du temps devant moi et de l’envie du moment. Je vous avoue que certains titres sont très intrigants.

Si vous voulez vraiment vous mettre dans l’ambiance, profitez d’une soirée d’hiver ou d’un soir d’orage pour le lire.

Conclusion


J’ai passé un bon moment de lecture avec ces nouvelles. Personnellement, mes préférés sont, Ligne 9, La faucheuse et En mémoire de noël. Et vous lesquelles allez-vous préférer ?

Je suis sûr que vous allez apprécier ce recueil, qui va procurer j’en suis sûr plusieurs émotions.

Si vous voulez frissonner, avoir peur, sourire ou être révolté, n’hésitez pas un instant, vous allez passer un agréable moment ou pas, à vous de voir !!!


Broché : 457 p (8 février 2021)
Éditeur : Yannick Giammona
Disponible aussi sur Kindle et gratuit jusqu'au dimanche 14 février (plus aucune raison d'hésiter) 



À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

31 janvier 2021

Pax Deorum - Livre 1: Il était une fois, Rome...

 



Résumé


Début du IVe siècle avant J-C. Rome est en passe de dominer complètement le Latium, une région fertile du centre de l’Italie. Puissante, la ville bouillonne pourtant intérieurement. Les intrigues familiales et politiques au Sénat et dans les grandes maisons, les querelles d’ego, ainsi que les affaires sales dans les quartiers populaires aux mains des bandits, sont le lot quotidien de la Ville. Celle-ci est également confrontée aux menaces croissantes des peuples voisins, notamment étrusques, l’obligeant à mener des guerres continuelles. C’est ainsi que depuis plusieurs années Rome assiège la cité de Véies qu’elle ne parvient toujours pas à soumettre. A tout cela s’ajoutent d’étranges évènements qui se multiplient jusque dans les campagnes environnantes. Des phénomènes que personne ne parvient à interpréter et qui poussent les Romains à s’interroger sur leur destin. Est-ce un signe des dieux ? Ont-ils eu tort d’entreprendre leurs guerres ? De quelle nature est la menace qui pèse sur Rome ?

Avis


Je tiens tout d’abord à remercier Cédric Plouvier de m’avoir envoyé le premier livre d’une saga qui en comporte cinq. Il s’agit donc d’une intrigue qui se déroule sûre du long terme.

Dans ce premier livre, l’auteur nous plonge littéralement dans Rome et ces différents quartiers. On se mêle au peuple, que ce soit la plèbe, les grandes maisons qui ont fait Rome en passant par les esclaves et les bandits. Sans oublier la campagne alentour, avec les paysans et les phénomènes étranges qui s’y déroule et qui font partit intégrante de l’histoire. De plus, il ne faut pas oublier les multiples Dieux et Déesses qui font partie intégrante de la vie des Romains.

Il nous dépeint avec force de détails les lieux, villes, campagnes, rues, maisons, places et bâtiments. On visite donc le forum, le sénat et les magnifiques maisons romaines avec chaque pièce dédiée à une activité.

On fait aussi la connaissance des différents et multiples personnages. Là, il faut s’accrocher, car ils sont nombreux avec bien évidemment des noms romains. Mais rassuré vous l’auteur à pensé à tout et fourni les arbres généalogiques des différentes grandes familles impliquées dans l’histoire comme les Aemilii et Cornelii par exemple, ainsi que l’index des personnages principaux. N’ayez non plus aucune crainte pour le vocabulaire et mot latin, car il y a un lexique. Tout est donc fait pour vous faciliter la lecture et la compréhension. Il ne vous reste donc plus qu’à plonger dans l’histoire.

L’auteur s’est donc beaucoup documenté pour offrir une expérience de lecture unique et vraiment immersive. Je me suis plongé dedans et je me suis retrouvé dans Rome au milieu de tous les personnages. J’ai été intrigué par l’histoire qui se met doucement en place, les complots, les alliances, le tout pendant le siège sans fin de Véies.

Comment cela va-t-il finir ? Il va me falloir continuer ma lecture avec les autres livres pour ça, car la fin du premier nous laisse en plein suspens qui nous met l’eau à la bouche pour la suite.

Conclusion


Ce premier tome de mise en place de l’intrigue est très bien réussi et nous plonge dans l’ambiance romaine. Il place comme il faut l’intrigue et les personnages pour nous donner envie de continuer la saga.

Pour ma part, j’ai passé un très bon moment de lecture dans cette Rome du IVe siècle av. J.-C. et j’ai hâte de lire la suite.

Si vous aimez Rome, la puissante Rome, les intrigues familiales et politiques, mais surtout vous plongez dans une histoire extrêmement bien documentée, surtout n’hésitez pas un instant.

Il y aurait tellement de choses à dire pour vous convaincre de le lire, mais si c’est votre style allez y les yeux fermés vous ne le regretterez pas, et si ça ne l’a pas essayé vous risquerez d’être surpris à aimer.


Broché : 472 p (5 mars 2020)
Éditeur : Lire 2 Lire
Disponible aussi sur Kindle


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

28 janvier 2021

Kitty Kitty Le futur qui ne fut jamais : L'intégral

 


Résumé


KITTY KITTY - le futur qui ne fut jamais est un roman épisodique de space western. Empruntant à d’autres sous-genres de la science-fiction comme le space opera et le cyberpunk, KITTY KITTY possède un univers unique profondément retro. Car dans cette uchronie, les soviétiques ont planté le drapeau rouge sur la Lune dès 1949. Depuis, l’humanité repousse ses colonies aux confins du système solaire. Elle y consacre toutes ses ressources scientifiques et industrielles, si bien que ses codes culturels sont figés dans les années 1980. C’est dans cet espace sans foi ni loi que Lee, le Maine Coon de l’espace, survit avec « sa » sapiens de partenaire, Ali. À bord du mythique Kitty, ce duo de chasseurs de primes parcourt le cosmos sans pitié en enchaînant les catastrophes. Qu’attendez-vous ? Plongez dans ce futur de cyborgs et de Chryslers volantes ! Violent, sanglant, mais toujours désopilant, KITTY KITTY ne vous laissera pas une seule minute de répit. Car comme on le dit souvent sur les anneaux de Saturne : Back to business ! Cette intégrale du roman épisodique de space-opera comprend la totalité des 24 épisodes. Vivant les péripéties à travers les yeux de Lee, le récit est écrit à la première personne. Chaque aventure prend lieu dans un environnement cyberpunk différent et fait apparaître une intrigue inédite et de nouveaux personnages.

Avis


Chose promise chose due, me revoilà après avoir lu l’intégral de KITTY KITTY Le futur qui ne fut jamais de Quentin Raffoux. J’ai donc lu les 16 autres nouvelles sur les 24 au total. On continue les aventures de Lee le chat, pilote de vaisseau spatial, et Ali son humaine, reine de la gâchette et de gros calibre de préférence. Ils vont voyager à travers le système solaire. Ils vont se faire des amis, mais aussi des ennemis.

Bien que ça soit des nouvelles, un fil rouge les relit toutes avec une intrigue bien ficelée. J’ai enchainé les histoires, car chaque fin laisse du suspense qui donne envie de lire la suite. Mais je me suis retrouvé en plein dilemme, l’envie de finir pour connaitre la fin et l’envie de laisser durer pour ne pas abandonner Lee et Ali.

L’imagination de l’auteur semble encore une fois sans limites. Il n’y pas de redondances, les nouvelles se suivent, mais ne se ressemble pas. Il nous fait voyager à travers l’espace dans un univers qu’il a créé de toute pièce, un avenir alternatif. Mais c’est tellement bien écrit que l’ont s’y croirait, ce qui permet de rentrer à fond dans l’histoire. On imagine bien chaque personnage, chaque lieu. J’ai vraiment eu l’impression d’être avec Lee et Ali avec qui j’aurais pu devenir amie.

Vous l’aurez compris j’ai adoré ce livre et j’en veux encore.

Conclusion


Je remercie encore l’auteur de m’avoir fait découvrir son livre. Si vous ne l’avez pas encore fait, je me demande ce que vous attendez, car c’est vraiment un ovni dans son genre.

J’ai passé un excellent de lecture. Si je devais donner un point négatif, c’est que je suis triste que ça soit fini, car j’en voudrais encore. Mais une suite est-elle possible, seul l’auteur le sait.

Si vous le lisez, n’hésitez pas à me dire si vous voudriez une suite et si pour vous elle est envisageable ou pas.

Aurevoir Lee et Ali vous aller me manquer !!!


Broché : 675 p (11 novembre 2020)
Éditeur : Independently published
Disponible aussi sur kindle


À bientôt pour de nouvelles aventures livresques.

Axis